Posts Tagged ‘squelette’

2011/2012 – Anne-Marie – GS

4 juin 2012

Les cours d’informatique à l’EPN ont démarré au début de l’année 2012, tous les 15 jours. Les enfants commencent par apprendre à manier la souris avec le logiciel éducatif Gcompris.

Vendredi 17 février

Une fois qu’ils sont plus à l’aise avec l’ordinateur, ils découvrent le logiciel de dessin Tuxpaint.

Durant cette séance, ils dessinent un château avec les tampons du logiciel. Certains ajoutent  des éléments avec l’outil Pinceau, l’outil Lignes ou encore l’outil Baguette Magique (pour l’herbe par exemple).

vendredi 16 mars

Dans un dossier, situé sur le bureau, les enfants regardent 6 photos de châteaux (trouvées par l’animatrice sur Wikimedia Commons). Ils retiennent le numéro de l’image qui leur plaît le plus.

Ensuite, ils ouvrent le logiciel de traitement de texte Writer et écrivent : chateaux. Ils passent à la ligne et écrivent leur prénom. Enfin, ils insèrent l’image de château qu’ils avaient choisi au départ.

Ils enregistrent leur document avant de fermer le programme.

Vendredi 30 mars

Les enfants recomposent un squelette dans le logiciel Writer à partir des morceaux ci-dessous; le squelette complet a été trouvé sur Wikimedia Commons par l’animatrice.

Les enfants écrivent : Le squelette et leur prénom sur la ligne en dessous. Pour le squelette, il faut importer chaque morceau un par un et le déplacer au bon endroit avec la souris.

Vendredi 13 avril

Encore un puzzle à réaliser dans Writer, mais avec un autre modèle de corps humain. Il est basé sur le personnage de Flo.

Le placement des cheveux demande plus de précision, et il est un peu compliqué de reconnaître quelle est la jambe droite et quelle est la jambe gauche.

Vendredi 11 mai

L’institutrice a pris en photo tous les élèves et l’animatrice a détouré leur photo avant de les incorporer en tant que tampons dans Tuxpaint.

Les enfants doivent retrouver leur visage dans les tampons de Tuxpaint et dessiner le corps avec l’outil Pinceau et l’outil Lignes.

Vendredi 1er Juin

Même exercice mais en ajoutant un bateau (trouvé dans les tampons de Tuxpaint). Les enfants doivent utiliser plusieurs outils de Tuxpaint pour réaliser leur dessin.


Vendredi 15 juin

Première incursion sur internet, que les enfants connaissent déjà pour l’avoir utilisé chez eux. L’animateur précise les choses en expliquant en particulier la différence entre le navigateur web (Firefox, à l’EPN) et le moteur de recherche Google.

Il explique que les sites web, et les images qu’on peut trouver sur internet sont sur des ordinateurs éloignés. Et qu’on peut  enregistrer les images sur son propre ordinateur : C’est ce que les enfants vont faire en allant sur Google Images et en tapant le mot SQUELETTE (écrit au tableau en capitales) dans la barre de recherche.

Ils vont ensuite cliquer sur une image de pantin squelette (provenant de Momes.net) et l’enregistrer via un clic droit sur le bureau.

Ensuite, ils ouvrent le traitement de texte Writer et insèrent l’image dans la page. Ils écrivent leur nom et le mot squelette. Puis ils enregistrent leur travail sur le bureau.

Publicités

2011/2012- Marie-José – GS

25 mai 2012

L’école maternelle de la rue du Javelot a été ouverte début 2012, juste derrière l’EPN. Les enfants n’ont donc pas beaucoup de trajet pour venir faire de l’informatique !

Après une initiation sur le logiciel éducatif Gcompris pour apprendre à utiliser correctement la souris et le clavier, les enfants découvrent Tuxpaint, un programme qui permet de peindre sur l’ordinateur.

Jeudi 16 février

Le thème de ette séance est le Moyen-Age, période sur laquelle les enfants travaillent à l’école.

Cet exemple montre l’utilisation de plusieurs outils de Tuxpaint:

  • Le pinceau
  • les tampons (le chateau fort)
  • la baguette magique (l’herbe)
  • l’outil de Texte

Jeudi 15 mars

Les enfants apprennent à utiliser le traitement de texte (Writer). Ils écrivent le mot chateaux, le sélectionnent et le mettent en forme (en gras et en plus grande taille).

Puis ils insèrent une image de chateau placée dans un dossier sur le bureau. Auparavant, ils avaient regardé les 6 images du dossier et retenu le numéro de celle qu’ils préféraient.

Les images ont été trouvées par l’animatrice sur le site Wikimedia Commons.

Jeudi 29 mars

L’animatrice a trouvé sur Wikimedia Commons  une image de squelette qu’elle a divisée en plusieurs morceaux:

  • le crâne
  • le torse
  • le bassin
  • la jambe gauche et la jambe droite
  • le bras gauche et le bras droit

Les enfants insèrent et positionnent ces éléments sur une page dans Writer pour réassembler le squelette complet.

Ils écrivent Le squelette et leur nom puis enregistrent leur travail sur le bureau.

Jeudi 10 mai

L’institutrice a pris les enfants en photo un par un. L’animatrice a utilisé le logiciel Gimp pour découper chaque photo en forme d’ovale encadrant le visage. Ensuite elle les a incorporés dans Tuxpaint sous forme de tampons.

Les enfants doivent retrouver leur visage puis peindre le corps et un bateau. Pinceau et tampons de Tuxpaint sont utilisés alternativement.

Jeudi 31 mai

Dans Gcompris, on trouve un jeu qui permet de réaliser des… dessins animés !

On commence par dessiner le décor à base de rectangles ou de cercles de couleurs. Cette fois, il s’agit de dessiner la plage avec le soleil. Quelques lignes évoquent les rayons. Jusque là, ça ressemble un peu à Tuxpaint.

Ensuite, grâce à l’icône de la voiture, on va chercher le dessin d’un bateau qu’on place à gauche de l’image avec l’outil adapté (la croix verte). C’est la première image de notre animation, donc le tout début de notre dessin animé.

En bas de la fenêtre, il y a la ligne de temps. De toutes petites cases rectangulaires indiquent chaque image de l’animation. Les enfants doivent cliquer sur chaque petite case, qui devient bleue, avancer doucement le bateau, puis cliquer dans la petite case suivante et bouger à nouveau le bateau… et ainsi de suite jusqu’à ce que le bateau soit à droite de l’image.

Une fois cette lente préparation finie, un bouton (en forme de clap de cinéma) permet de lancer le dessin animé, et le bateau avance cette fois tout seul ! On peut même enregistrer l’animation et la rouvrir plus tard dans Gcompris.

Jeudi 14 juin

Les enfants refont le photomontage avec leur tête en photo et le corps en dessin avec Tuxpaint et ajoutent cette fois encore le bateau.

Cette fois-ci, ils ont commencé par écrire une phrase entière, soigneusement recopiée: et me voici avec mon bateau.

Le modèle est en capitales, alors que sur le dessin, le texte est en script.


Les enfants ont gagné en précision et utilisent plus d’outils différents, en particulier l’outil forme pour le corps et l’outil lignes pour les bras et les jambes.