Posts Tagged ‘dessin animé’

Marie-José – GS – 2013/2014

15 novembre 2013

vendredi 15 novembre 2013

Les enfants n’ont pas beaucoup de trajet pour venir à l’Espace Libre 13.1 puisqu’il est à côté de leur école, au rez-de-chaussée de la tour Rome.

Après avoir déposé leur manteaux à l’entrée, ils s’assoient sur l’estrade de la salle de formation pour discuter avec Laurence, l’animatrice multimédia.Son objectif est de leur faire découvrir l’ordinateur et d’évaluer le niveau des enfants pour la tenue de la souris, certains n’ayant pas d’ordinateur à la maison.

Les enfants savent qu’avec l’ordinateur, il y a:

  • un écran pour regarder
  • un clavier pour écrire
  • une souris pour cliquer

Laurence leur montre ce qu’il y a à l’intérieur d’un ordinateur: des fils électriques, un ventilateur pour refroidir, des composants électroniques qui font des calculs…

L'intérieur de l'ordinateur

L’intérieur de l’ordinateur

Ensuite, la maîtresse manipule la souris de l’ordinateur relié au vidéoprojecteur pour montrer le jeu Gcompris sur le grand écran.

La plupart des enfants le connaissent déjà mais quelques-uns n’ont pas l’habitude de faire de l’ordinateur.

A l’Espace Libre 13.1, il y a presque un ordinateur par enfant, ils peuvent donc jouer à Gcompris en suivant d’abord l’ordre des jeux indiqué par Laurence et la maîtresse, puis plus librement.

icones-logiciels-enfantsL’icône de Gcompris est un pingouin dans un avion jaune.

Dans le menu de Gcompris, les enfants cliquent d’abord sur le chat, puis sur la souris. Le jeu le plus simple consiste à déplacer la souris pour effacer des rectangles blancs qui cachent une image.

Le deuxième est presque identique mais il faut cliquer sur les rectangles blancs. Pour le troisième jeu, on clique sur les poissons qui se déplacent pour les pêcher…

A la fin de la séance, ils ferment le programme et retrouvent leurs manteaux.

vendredi 29 novembre

Les activités proposées en informatique sont en liaison avec le travail effectué en classe, en concertation avec l’institutrice, et suivent une progression définie par l’animatrice.

Les enfants utilisent cette fois-ci le logiciel de dessin Tuxpaint pour dessiner un arbre en automne.Ils doivent d’abord sélectionner la bonne icône dans la barre des tâches.

icones-logiciels-enfantsPour Tuxpaint, il s’agit du pingouin qui tient un pinceau.

Ils trouvent la silhouette de l’arbre et les feuilles dans l’outil Tampons (ces tampons personnalisés ont été préalablement insérés par Laurence) et l’herbe dans l’outil Baguette magique. Ils peignent nuages et/ou soleil et cherchent des gouttes de pluie dans l’outil Baguette magique. Ils signent leur œuvre avec l’outil Texte.

20131129100008

Une fois leur dessin terminé et sauvegardé, ils quittent le programme puis jouent à Gcompris.

Dès cette deuxième séance, ils apprennent donc à utiliser différents outils dans un même programme et à manipuler la souris avec précision, en la déplaçant, en cliquant et en cliquant-glissant.

vendredi 13 décembre

A l’école, les enfants travaillent sur le thème de la nature morte. A l’EPN, ils vont pouvoir aborder ce thème avec les outils informatiques et continuer à perfectionner la manipulation de la souris et la découverte des outils du programme Tuxpaint.

Les enfants ont donc dessiné une nature morte avec Tuxpaint.

Ils ont choisi un cadre dans les « starters », ont utilisé l’outil forme pour dessiner l’assiette et les Tampons. Enfin, ils ont signé leur dessin.

20131213104851A la fin, ils ont joué à Gcompris.

vendredi 10 janvier 2014

Les enfants découvrent un nouveau programme: le traitement de texte Writer. L’objectif est de les initier à la mise en forme du texte.

Ils recopient « bonne année 2014! » et ajoutent leur prénom, en passant à la ligne avec la touche Entrée. A noter que le clavier est en capitales et que le texte s’écrit par défaut en script.

Ensuite, ils sélectionnent leur texte pour agrandir les caractères et les mettre en couleur.

L’étape suivante consiste à enregistrer le document sur le Bureau.

Capture-bonne-annee-mj

Ils ferment le programme en utilisant la petite croix en haut à droite : un travail de précision avec la souris !

Enfin, comme l’année précédente, ils jouent à leurs jeux favoris.

vendredi 24 janvier

En lien, avec le travail réalisé en classe pour la thématique, l’exercice du jour aborde de nouvelles notions comme l’accent circonflexe et l’insertion d’image.

Laurence a trouvé 3 images de châteaux libres de droits sur internet et les a téléchargées en prévision de la séance avant de les copier sur chacun des ordinateurs.

Après avoir vu les étapes à effectuer sur le grand écran, les enfants retrouvent le programme de traitement de texte Writer et écrivent « un château » en apprenant à faire l’accent circonflexe.

Ils passent à la ligne, écrivent leur prénom et mettent en forme leur texte (sélection, changement de taille, couleur).

Ensuite, ils choisissent une image de château parmi les 3 que Laurence a placées sur le Bureau et l’insèrent à la suite du texte.

Ils enregistrent leur document, le ferment et jouent jusqu’à la fin de la séance.

Après la séance, Laurence et Moussa, les animateurs, récupèrent les fichiers et les transforment en pdf pour les envoyer à la maîtresse par e-mail.

capture-chateaux-mj
vendredi 7 février

Le travail de cette séance se base sur le thème étudié à l’école et reprend les notions apprises précédemment, de manière un peu plus complexe.

Laurence a placé 4 images dans le dossier ROIS, sur le Bureau:

Ces images ont été mises à l’échelle idéale (environ 1350px de haut) et à la résolution 300 dpi grâce au logiciel Gimp, de telle sorte que 2 images puissent être insérées dans une page A4.

Les enfants ouvrent une page de traitement de texte, font 3 espaces et écrivent « un roi ». Ils passent à la ligne 30 fois avec la touche « Entrée », font de nouveau 3 espaces et recopient « une reine ».

Ensuite, avec le bouton de la barre d’outils Dessin adapté, ils vont chercher une image d’un des hommes, puis une image d’une des femmes avant de les déplacer vers la gauche de la page (à 1 ou 2 cm du bord).

Ensuite, ils cliquent derrière « une reine », passent à le ligne 10 fois, font 3 espaces et écrivent leur prénom.

Les 3 espaces sont nécessaires pour que le texte ne soit pas collé sur le bord de l’image. Les sauts de ligne permettent de placer le texte correctement par rapport aux images.

Étape finale : l’enregistrement du fichier dans le dossier ROIS.

capture-roi-reine-mj

Il reste quand même encore un peu de temps pour se relaxer sur les jeux.

Le lundi suivant, les enfants se sont rendus au Louvre et on retrouvé le tableau de Napoléon III et celui de Joséphine « en vrai ».

vendredi 7 mars

L’objectif de cette séance est de reprendre le travail fait en classe sur les tangrams en y associant l’utilisation d’internet.

Une fois le travail à réaliser visualisé sur le grand écran, les enfants ouvrent la navigateur Firefox et tapent « tangram en ligne » dans le moteur de recherche Google.

Les adultes leur montre la ligne où cliquer, en l’occurrence le lien vers une page du site Tête à modeler. Ils leur signalent que c’est lorsque le curseur de la souris se transforme en petite main que l’on peut cliquer pour changer de page.

Les enfants commencent presque tous par le tangram du bateau puis celui du cavalier, en utilisant la flèche permettant de revenir à la page précédente, en haut du navigateur. Ceux qui le souhaitent en réalisent plusieurs.

Enfin, ils sont invités à essayer les tangrams de Gcompris (menu du panda) mais ceux-ci sont plus complexes car il faut effectuer des rotations sur les pièces. Certains enfants ont préféré se rendre sur Omnitux et Childsplay.

vendredi 21 mars

Les enfants travaillent en classe sur les animaux qui pondent des œufs et ont appris ce qu’était un documentaire, c’est-à-dire un film sur le réel et non une fiction.

Laurence a donc trouvé sur Youtube un documentaire assez long sur les reptiles mais elle ne montre que quelques extraits choisis, d’autant que certaines explications sont complexes pour des enfants.

L’avantage, c’est que les enfants ont le temps de voir des iguanes, des geckos, des lézards, des caméléons, des tortues, un cobra…

Ensuite, les enfants sont invités à réaliser les jeux de chiffres d’Omnitux, en particulier le jeu des cartes à jouer, qui comporte 3 niveaux de difficultés.

omnitux1

 Vendredi 4 avril

Les enfants travaillent toujours sur les animaux qui pondent des œufs à l’école et sont capables d’en citer beaucoup. Ils connaissent aussi des noms d’insectes et citent le papillon, la coccinelle, l’abeille, le gendarme, le moustique, la mouche…

Après avoir vu les manipulations sur le grand écran, les enfants se rendent sur le navigateur Firefox et cherchent le mot « insecte » sur Google Images. Ils sélectionnent le schéma légendé (provenant du site infovisual.info) montré par Laurence auparavant et l’enregistent sur le Bureau via un clic droit.

InsecteInsecteDictionnaire Visuel – Copyright © 2005-2011 – Tous droits réservés.

Ensuite, ils ferment le navigateur, observent l’image sur le Bureau (double-clic sur sa vignette) puis dessinent cet insecte avec Tuxpaint, en veillant à mettre le bon nombre d’ailes et de pattes. il est assez difficile de dessiner avec une souris, mais les enfants se débrouillent plutôt bien.

Capture-insectes

La fin de la séance se passe sur les jeux, qui suscitent toujours autant d’enthousiasme.

vendredi 2 mai

Cette fois-ci, les enfants observent sur le grand écran un papillon trouvé sur Wikipedia par Laurence (et mis en marque-pages auparavant).

Ensuite, ils le dessinent sur Tuxpaint au pinceau, remplissent de couleur avec le Pot de peinture (Outil baguette magique) et ajoutent les légendes avec l’outil Texte:

  • papillon (en titre)
  • antenne
  • aile

L’outil Lignes permet de bien montrer quel mot désigne quelle partie.

Ils signent de leur prénom et enregistrent. Quelques-uns (très peu) ont oublié d’appuyer sur la touche Entrée après avoir écrit leur prénom, ce qui fait qu’il n’a pas été enregistré. Mais la maîtresse avait bien noté quel enfant se trouvait à quel poste (chaque écran est numéroté).

Nous présentons ici une capture d’écran de grande taille pour mieux montrer chaque réalisation :

capture1

Comme d’habitude, ils jouent avant de remettre leurs manteaux et de partir.

vendredi 16 mai

Internet ne fonctionnant pas, il faut trouver une activité en rapport avec Jason et le minotaure qui ne nécessite pas de connexion.

Laurence propose donc de réaliser un mini dessin-animé avec Gcompris. Il s’agit de dessiner avec l’outil Rectangle, à l’image 1, trois rectangles qui vont former un petit labyrinthe et d’ajouter, via l’icône de la voiture, un vélo ressemblant au minotaure. Ensuite, on prend l’outil Déplacement (croix verte) et on réduit la taille du vélo en cliquant-glissant un des carrés bleus au coin.

A l’image 2 (dans la ligne du temps en bas), on déplace légèrement le vélo, et ainsi de suite jusqu’à la fin du labyrinthe. On peut même retourner le vélo grâce à un des outils (double flèche verte), lorsqu’on veut qu’il se dirige vers la gauche.

Une fois la préparation terminée, on clique sur l’image 1 dans la ligne du temps pour se mettre au début du film et on clique sur le « clap » pour lancer l’animation.

capture-gcompris-minotaure-anime

Ensuite, les enfants jouent aux jeux de labyrinthe de Gcompris et de  Childsplay.

vendredi 30 mai

Laurence étant en congé, c’est Moussa qui reçoit les enfants à l’EPN et leur propose de jouer au jeu Packid de Childsplay. Il s’agit d’un labyrinthe où un personnage ressemblant à Pacman mange les lettres d’un mot. Le but est bien sûr de les manger dans le bon ordre !

capture-childsplay-packid

Certains enfants aiment tellement ce jeu qu’ils y passent toute la séance !

vendredi 13 juin

C’est déjà le dernier cours de l’année scolaire !

Aujourd’hui, la maîtresse montre aux enfants des photos de statues d’Hercule, prises au Louvre, que les enfants iront visiter bientôt. Les enfants connaissent bien les travaux du héros et les racontent devant le grand écran.

Ensuite, ils vont devoir retrouver ces photos en recopiant « louvre hercule » sur Google Images (écrit en script au tableau). Une fois ces mots écrits, ils demandent à un adulte de vérifier l’orthographe avant d’appuyer sur la touche Entrée qui lance la recherche.

Ils vont cliquer sur la première photo qui s’affiche en grand sur l’écran (venant du site du Louvre), puis l’enregistrer via un clic droit sur le Bureau.

Ils ferment ensuite le navigateur et double-cliquent sur la vignette de l’image pour la regarder dans la visionneuse.

329px-Herakles_and_Telephos_Louvre_MR219

Heraclès et Télèphe (Wikimedia Commons)

La séance se termine par des jeux, pendant que Laurence et la maîtresse échangent à propos du déroulement de l’année scolaire et de la poursuite à la rentrée prochaine.

les enfants disent au revoir avant de rentrer en rang par 2 à l’école, avec la maîtresse et les accompagnateurs.

mardi 1er juillet

La maîtresse invite Laurence à venir au pique-nique des classes de grande section au Parc de Choisy. Beaucoup de mamans y sont passées également. Les enfants partagent leur repas et jouent sur l’herbe malgré la pluie qui menace.

Gaëlle – GS – 2013/2014

8 novembre 2013

Jeudi 7 novembre 2013

C’est la première séance d’informatique à l’EPN13. Les enfants déposent leur manteau à l’entrée et se rendent dans la salle de formation où les accueille Christophe, l’animateur multimédia.

Après une présentation de ce qu’il y a à l’intérieur d’un ordinateur, Christophe explique aux enfants comment jouer au programme ludo-éducatif Gcompris. Il leur montre tout particulièrement les activités liées au maniement de la souris. C’est en effet celui-ci que les animateurs et l’institutrice souhaitent évaluer, certains enfants ayant un ordinateur à la maison et d’autres n’en possédant pas.

Laurence, l’animatrice, a auparavant inséré des images du peintre Hundertwasser dans un des jeux, à la demande de la maîtresse.

le jeu Gcompris personnalisé

le jeu Gcompris personnalisé

Les enfants pratiquent ensuite chacun sur son ordinateur. La plupart se débrouillent déjà très bien. Avant de partir, ils apprennent à fermer le programme qu’ils ont utilisé.

jeudi 21 novembre

Dans l’après-midi, les enfants iront voir l’exposition Hundertwasser au Musée en Herbe. Laurence leur montre le site d’Hundertwasser et une vidéo du musée ainsi que le blog d’une école. Cette année, Laurence a en effet décidé, en accord avec l’institutrice de se concerter pour que le travail effectué à l’EPN  et celui réalisé en classe se correspondent.

Laurence a placé dans le logiciel de dessin Tuxpaint un dessin en noir et blanc dans le style d’Hundertwasser que les enfants ont colorié à l’aide de l’outil Pot de peinture, trouvé dans les options de l’outil Baguette magique.

Capture-hundertwasser-tuxpaintLes numéros des dessins sont ceux des ordinateurs de l’EPN. La maîtresse a bien noté quel enfant était sur quel ordinateur pour retrouver ensuite les auteurs.

Après leur coloriage numérique, les enfants sont allés jouer sur Gcompris.

jeudi 5 décembre

Le travail sur Hundertwasser se poursuit à l’école, et à l’EPN, les enfants doivent apprendre de nouveaux outils sur Tuxpaint. Concilier les deux est donc le choix effectué par l’animatrice et l’institutrice en totale concertation.

Laurence a trouvé sur internet et a légèrement transformé une image de cheval en s’aidant du logiciel de retouche Gimp.

chevalElle a inséré cette image parmi les tampons de Tuxpaint.

Les enfants doivent trouver le tampon puis dessiner des lignes avec l’outil adapté avant de colorier les différentes zones avec le Pot de peinture (dans l’outil Baguette magique).

Le dessin final ressemble un peu à une œuvre de Hundertwasser.

Ensuite, ils signent leur dessin avec l’outil Texte et le sauvegardent.

Capture-chevalLes enfants se rendent ensuite sur Gcompris pour jouer à leur jeux préférés.

Laurence récupère et envoie les dessins à la maîtresse par e-mail après la séance.

jeudi 19 décembre

Le programme d’informatique à l’EPN suit une progression régulière, et prévoit la découverte de nouveaux programmes et outils informatiques tout au long de l’année.

Aujourd’hui, les enfants vont utiliser le traitement de texte Writer. L’objectif est de leur apprendre le principe de base de la mise en forme et de la sauvegarde d’un fichier

Ils ouvrent le programme et écrivent sur 3 lignes : « Joyeux Noël et bonne année » ! Ils apprennent ainsi à faire le é et le tréma qui est très complexe à écrire sur le clavier.

Ils ajoutent leur prénom. Ensuite, ils sélectionnent le texte et change la taille des caractères puis leur couleur.

Enfin, avec l’aide des adultes, ils enregistrent leur document sur le Bureau, avec leur prénom comme nom de fichier.

Capture-joyeux-noel

En fin de séance, ils jouent à Gcompris et Omnitux.

Au moment de partir, ils  souhaitent un joyeux Noël et une bonne année aux animateurs de l’EPN et au jeune stagiaire de 3ème qui les a aidés.

Après la séance, les animateurs récupèrent les fichiers, et grâce à une macro de Writer nommé BatchConv (récupérée sur internet), Laurence transforme tous les fichiers en format PDF pour les envoyer par e-mail à la maîtresse.

jeudi 16 janvier 2014

Chaque séance ou presque voit de nouvelles notions abordées, ainsi que la révision de celles apprises lors des cours précédents. Cette fois-ci, il s’agira de savoir insérer une image dans le traitement de texte.

Les enfants redémarrent donc sur le traitement de texte Writer avec les mots « bonne année 2014! » puis le prénom.

Mais le travail ne s’arrête pas là. Laurence, l’animatrice, a placé 3 images de bonne année sur le Bureau, trouvées auparavant sur Internet (et libres de droits). L’image 2 ressemble à une œuvre du peintre Hundertwasser, dont les enfants ont vu l’exposition en novembre.

Les enfants doivent insérer cette image sur la page, puis visualiser le document en mode aperçu avant de l’enregistrer, également sur le bureau.

la page en mode Aperçu

la page en mode Aperçu

Lors de l’enregistrement, ils doivent penser à ajouter un 2 à leur prénom pour ne pas écraser le fichier de décembre.

Après ce gros travail, repos et amusement sur leur jeux favoris et sur un autre logiciel ludo-éducatif : Childsplay.

jeudi 6 et jeudi 13 février

Le travail suivant s’est fait en 2 séances. Il est comme d’habitude en liaison avec ce que les enfants font à l’école. Cela permet de revoir les acquis informatiques et de découvrir de nouveaux outils du traitement de texte au travers du projet de la maîtresse.

La maîtresse a tout d’abord photographié les immeubles où habitent les enfants et Laurence les a passés en noir et blanc avec le logiciel Gimp. Elle a renommé les fichiers de 1 à 15 et les a placés dans le dossier IMMEUBLES sur le Bureau. Laurence a vérifié que la barre d’outils Dessin de Writer était affichée (Affichage > Barre d’outils > Dessin) sur tous les postes.

Les enfants ont choisi leur immeuble puis ont ouvert une page de traitement de texte. Ils ont inséré la photo dans la page.

Avec les formes de la barre d’outils de dessin, ils ont ajouté des éléments dont ils ont ensuite changé la couleur dans les options, situées vers le haut du logiciel.

Ils ont ensuite enregistré leur fichier.

La fois suivante, ils ont ouvert le fichier par un double-clic et ont ajouté la phrase  » mon immeuble à la manière d’Hundertwasser » puis leur prénom. Le modèle de la phrase était en capitale mais l’affichage sur écran se faisait en script. Ils ont appris à utiliser la touche MAJ (= SHIFT) pour faire la majuscule du nom propre.

immeubles-facon-hundertwasser

Ils ont fait la mise en forme du texte : changement de taille et de couleur des caractères, choix d’une autre police, centrage des paragraphes.

Ils ont de nouveau enregistré le document terminé et ont fermé leur programme avant de jouer.

jeudi 13 mars

A l’école, les enfants travaillent sur les plantes, ils ont par exemple planté des graines mystère dans les objets les plus divers. C’est ce qu’ils racontent à Laurence et Moussa avant de commencer le travail sur l’ordinateur.

Mais aujourd’hui, il y a un petit problème: Laurence avait prévu de chercher des fleurs sur internet mai la connexion ne fonctionne pas.

Heureusement, la maîtresse a photographié des fleurs et les enfants en regardent 5 sur le grand écran et les décrivent.

roserose

petunia-mauvepétunia mauve

petunia-rougepétunia rouge

Ils choisissent chacun une fleur parmi celles-ci puis, sur leur ordinateur, ils doivent la dessiner exactement comme ils l’ont vue avec Tuxpaint.

20140313101332

rose

20140313102658

pétunia mauve

20140313102247

pétunia rouge

Ils sauvegardent leur travail avant de jouer au jeu des fleurs parmi les jeux de chiffres d’Omnitux.

jeudi 27 mars

Internet fonctionne de nouveau. Les enfants vont donc chercher chacun leur fleur préférée sur Google Images en écrivant leur nom dans la barre de recherche, et l’enregistrent sur le bureau avec un clic droit.

Voici à titre d’exemple des fleurs (libres de droits) trouvés avec les mots-clés:

  • rose rose
  • pétunia mauve
  • pétunia rouge
exemple_Rose_Petalsrose rose exemple-PetuniaHybridaPiebaldpétunia mauve exemple-fleur-petunia-rouge-et-blancpétunia rouge

Chaque enfant a téléchargé une image différente mais comme elles ne sont pas forcément libres de droit, nous ne pouvons les montrer toutes ici.

Kenzi  a téléchargé une clématite qu’il trouvait très jolie !

jeudi 10 avril

Les enfants écrivent une des phrases suivantes:

  • J’aime les roses.
  • J’aime les pétunias mauves.
  • J’aime les pétunias rouges.
  • J’aime les clématites.

Puis ils signent et insèrent l’image téléchargée la dernière fois.

jeudi 22 mai

Les enfants commencent à travailler sur Jack et le haricot magique. Laurence et Moussa leur montrent une vidéo faite par des enfants et leur maîtresse. Avant, les enfants regardent les photos d’un haricot que Laurence a fait poussé chez elle. Moussa leur explique comment dessiner les différentes étapes de la croissance du haricot avec Tuxpaint puis comment les insérer dans le jeu du dessin animé de Gcompris.

il faut enregistrer chaque étape !

il faut enregistrer chaque étape !

Capture-ecran-animation-haricot

L’icône de la voiture permet d’aller chercher les images

 jeudi 12 juin

Avant la séance, à la demande de la maîtresse, Laurence a récupéré 11 images de bonbons libres de droits (de Wikipedia et Wikimedia Commons) et les a placées dans un dossier BONBONS, sur le Bureau de chaque ordinateur.

Le travail à effectuer aujourd’hui est d’écrire « j’aime les bonbons » sur une page de traitement de texte (en recopiant un petit papier écrit en script) puis son prénom, et d’insérer une des images de bonbons. Les enfants peuvent aussi sélectionner le texte pour l’agrandir et le mettre en couleur. Ils enregistrent leur travail sur le Bureau et le ferme avant d’aller sur les jeux. Les adultes ne les aident pas trop pour tout ce travail, ils doivent donc y arriver (presque) tous seuls.

Pendant ce temps, la maîtresse envoie les enfants par groupes de 4 environ vers l’ordinateur de Laurence, à l’entrée de l’EPN. Celle-ci les filme avec sa camera numérique. Les enfants doivent d’abord montrer et nommer les différents éléments de l’ordinateur. Pas de problème pour la souris et le clavier, dont ils connaissent le nom et la fonction. C’est plus difficile pour l’écran et la tour. Ensuite, chaque groupe doit présenter son jeu préféré devant la camera (sauf si un autre groupe l’a déjà choisi avant).

Petite surprise en fin de séance : en plus des bonbons virtuels, la maîtresse a apporté des vrais bonbons !

Après la séance, Laurence récupère les fichiers avec Moussa et les transforme en PDF avec BatchConv.Une capture d’écran des vignettes des PDF et un petit réaménagement avec Gimp pour supprimer les espaces superflus donne l’image suivante:

Capture-bonbonsLaurence transfère aussi tous les clips de la camera sur son ordinateur pour pouvoir ensuite faire un petit montage avec Kdenlive avec l’aide d’un jeune stagiaire, Cyril

 jeudi 26 juin

Laurence est malade le jour de ses 50 ans et ne peut être là aujourd’hui ! Moussa présente donc aux enfants la vidéo avec la musique (un peu trop forte, celle-ci couvre un peu la voix des enfants).

Ensuite, ils visitent le blog des maternelles de l’EPN13 afin d’y revoir les travaux de l’année.

Enfin, les enfants jouent librement avant de dire au revoir pour la dernière fois.

Le lundi suivant, une fois rétablie, Laurence donne à la maîtresse un DVD avec la vidéo qu’ils ont vue la dernière fois, ainsi qu’un montage plus long et sans musique. La maîtresse lui offre le cadeau des enfants : un carnet de magnifiques dessins qu’ils ont réalisés pour elle !

Anne-Marie – GS – 2012/2013

15 octobre 2012

Vendredi 5 octobre

Les enfants viennent à l’Espace Public Numérique des Olympiades, qui est situé très près de l’école.

Ils vont s’asseoir devant le grand écran. Laurence, l’animatrice, leur demande s’ils ont un ordinateur chez eux, et ensemble, on nomme les composants de l’ordinateur :

  • Souris
  • Clavier
  • Écran
  • Unité centrale (ou Tour)

Laurence montre l’intérieur d’un ordinateur, rempli de câbles électriques et de composants électroniques.

Ensuite, elle explique comment se rendre sur le jeu ludo-éducatif Gcompris afin d’apprendre à bien manipuler la souris.

Les enfants se répartissent sur les ordinateurs de l’EPN et découvrent les jeux de Gcompris, en commençant par les jeux du chat.

Les jeux de la souris dans Gcompris

Vendredi 19 octobre

Les enfants découvrent le logiciel de dessin Tuxpaint. Comme à l’école, ils vont dessiner leur immeuble. En effet, ce sont bientôt les 40 ans des Olympiades !

Ici, à l’EPN, ils vont utiliser l’outil Pinceau, choisir une couleur et chercher une brosse carrée dans les options pour dessiner les fenêtres.

Une fois le dessin terminé, ils utilisent l’outil Lettres pour écrire leur nom. sur le clavier, les lettres sont en capitale, mais sur l’écran, elles sont en script. Puis, ils enregistrent leur dessin.

Les immeubles avec Tuxpaint

Certains font un autre dessin à l’aide des tampons de Tuxpaint.

Ensuite, les enfants retournent comme la fois précédente sur Gcompris. Mehdi, le coordinateur de l’EPN, leur demande de faire le jeu des poissons pour travailler le maniement de la souris et le mémory pour travailler la mémoire.

vendredi 16 novembre

Les enfants retrouvent le logiciel Tuxpaint pour dessiner un immeuble mais ils utilisent d’autres outils:

  • L’outil Forme, avec son option rectangle plein, nécessite de cliquer-glisser avec la souris puis de recliquer pour valider l’orientation, ce qui n’est vraiment pas facile.
  • Les tampons personnalisés, représentant des portes et des fenêtres, ont été photographiés sur la Dalle des Olympiades par l’animatrice, recadrés et incorporés à Tuxpaint. Les enfants doivent les trouver et les mettre à la taille et à l’emplacement idéal.

Ils signent leur dessin avec l’outil Texte, en n’oubliant pas de valider avec la touche Entrée une fois leur prénom écrit. Les adultes enregistrent leur dessin.

Dans une des salles, les enfants suivent étape par étape les instructions de l’animateur, alors que dans l’autre salle, chacun va à son rythme, en demandant de l’aide au moment où il en a besoin. La première méthode pédagogique donne un résultat plus sérieux et parfaitement réalisé, alors que la deuxième offre plus de liberté mais laisse passer des petits défauts de réalisation. Beaucoup d’enfants ont su concilier rigueur et imagination dans les 2 salles.


Une fois leur dessin fini, les enfants peuvent en exécuter un autre ou jouer sur Gcompris. Ils savent maintenant où cliquer pour avoir les jeux : sur le petit avion jaune, dans la barre des tâches.

vendredi 14 décembre

Les enfants recommencent le dessin de leur immeuble sur Tuxpaint mais y ajoutant le nom de leur tour. Ils doivent essayer de travailler en autonomie, ce qui n’est pas si simple, en particulier pour la création du rectangle avec l’outil Formes.

Sur le plan ci-dessous, l’animatrice a placé (après la séance) les dessins de quelques enfants au bon emplacement.

dalle-olympiades-am2 vendredi 18 janvier

Les enfants ont illustré le chiffre 2013 à l’école de plein de manières différentes. À l’EPN, ils utilisent Tuxpaint pour le faire en peinture numérique.

Ils dessinent d’abord les chiffres avec le pinceau puis appliquent des tampons de taille réduite sur les chiffres. Ils signent avec l’outil Texte.

malo

Ensuite, ils découvrent par eux-mêmes de nouveaux programmes de jeux éducatifs que les animateurs ont installé récemment : Childsplays, Omnitux et un jeu de plate-forme : Ultimate Smash Friends. Certains préfèrent retourner sur Gcompris, qu’ils apprécient beaucoup.

vendredi 15 février

Laurence, l’animatrice fait ne présentation sur le grand écran. Elle ouvre le navigateur Firefox et se rend sur Google maps pour faire faire aux enfants une visite virtuelle du quartier et de quelques monuments parisiens célèbres: Notre-Dame, la tour Eiffel, la Tour Montparnasse.

Laurence passe de la vue satellite à la Street view (vue immersive) puis aux photos interactives pendant que la maîtresse commente ce que l’on voit.

La tour Eiffel sur Google Maps

La tour Eiffel sur Google Maps

Ensuite, Laurence ferme le navigateur et montre aux enfants une sélection de photos de tours célèbres rangées dans un dossier, sur le bureau de l’ordinateur. : la tour de Babel, la tour de Pise, la tour Eiffel, celle de Dubai, de Shanghaï, etc.

Les enfants rejoignent leur poste, double-cliquent sur le dossier et visualisent ces images grâce à la visionneuse. Ils passent d’une image à l’autre, les mettent à l’envers et zooment avec la molette de la souris.

Ensuite, ils vont sur le jeu de leur choix : GcomprisOmnitux ou Ultimate Smash Friends

Vendredi 1er mars

Dernier jour avant les vacances. Les enfants ont le droit de jouer à ce qu’ils désirent : GcomprisOmnitux ou Ultimate Smash Friends

Laurence, dans la salle 1, explique comment créer un mini dessin animé sur Gcompris. Il faut déplacer progressivement le véhicule, image par image (en bas) avant de lancer l’animation.

BiX_static1Laurence explique dans la salle 3 comment jouer à Ultimate Smash Friends. Ce jeu de plate-forme assez simple a été choisi par elle car il permet d’y incorporer ses propres décors ou personnages. Laurence y a participé et a invité les jeunes de l’EPN a créer des décors en 2011 avec les logiciels Gimp et Inkscape.

Le problème de ce genre de jeu reste cependant l’esprit « bagarre » et la tendance à l’addiction qu’ils peuvent provoquer. Mais il est peut-être préférable d’en parler avec les enfants plutôt que de les ignorer.

vendredi 29 mars

Ce jour est consacré à une recherche d’images de tours sur internet et à leur téléchargement. Laurence explique d’abord comment faire sur grand écran.

La maîtresse distribue des papiers où les mots à chercher sont notés à la main, en capitales :

  • Tour
  • Pise
  • Tour Eiffel
  • Tour de Pise
  • Gratte-ciel

Chaque enfant devra enregistrer 2 images, ils ont donc des papiers différents.

Les enfants ouvrent le navigateur Firefox dont la page d’accueil est le moteur de recherche Google.

Ils cliquent sur le lien « Images » puis recopient les mots dans la barre de recherche de Google Images. Ceux-ci s’inscrivent automatiquement en script.

Ils lancent la recherche avec la touche « Entrée » du clavier puis cliquent sur la vignette de leur choix.

Ensuite, ils font un clic droit sur l’image et choisissent « Enregistrer l’image sous… »

Ils vérifient que l’image va bien s’enregistrer sur le Bureau, en cliquant sur le raccourci, à gauche de la boite de dialogue, puis ils cliquent sur le bouton « Enregistrer » en bas à droite.

Ils ferment la navigateur avec la croix e la barre de titre et double-cliquent sur la vignette de l’image qu’ils ont téléchargée.

Pour la première image, l’institutrice et l’animatrice doivent beaucoup aider mais pour la deuxième, ils ont déjà acquis certains réflexes.

Une fois le travail fini, ils jouent aux jeux de leur choix, parmi ceux proposés à l’EPN ou dessinent sur Tuxpaint librement.

Images trouvées sur internet par les enfants

Images trouvées sur internet par toute la classe

Laurence récupère ensuite automatiquement toutes les images se trouvant sur le Bureau des ordinateurs et trie les doubles. Après la séance, elle fait une capture d’écran du contenu du dossier, afin de pouvoir présenter ici la recherche de toute la classe. Un bel assortiment d’images, non ?

vendredi 5 avril

Cette fois, la recherche et le téléchargement des images porte sur le nom : Olga Lecaye, auteur de livres que les enfants connaissent bien.

Capture-olga-lecaye
Les enfants sont invités à enregistrer sur le bureau au moins 2 images et même 3 si possible. La maîtresse leur montrera le blog des maternelles en classe afin qu’ils retrouvent leurs images.

Ensuite, ils jouent à leurs jeux habituels.

vendredi 26 avril

Les enfants cherchent et téléchargent des images du film Peau d’âne, réalisé en 1970 par Jacques Demy.

En plus de la touche Espace qu’ils connaissent déjà, ils apprennent à écrire l’apostrophe et l’accent circonflexe.

Pour les sensibiliser aux risques d’internet, la maîtresse exigent qu’ils lèvent la main quand ils ont fini d’écrire « peau d’âne » dans la barre de recherche de Google Images afin de demander à un adulte s’ils peuvent lancer la recherche avec la touche « Entrée » du clavier.

Elle leur rappelle l’obligation d’être autorisé par un adulte à utiliser l’ordinateur et internet en particulier.

Sur grand écran, les animateurs leur rappellent la démarche pour enregistrer des images avec un clic droit.

Images du film Peau d'âne téléchargées sur internet

Images du film Peau d’âne téléchargées sur internet

Ils doivent enregistrer 3 images sur le Bureau, par exemple les 3 robes de peau d’âne, avant de pouvoir jouer librement.

Vendredi 24 mai

les enfants sont invités à aller voir le blog des maternelles en tapant EPN13 MATERNELLES dans la barre de recherche de Google.

Ensuite, ils vont voir les activités de l’année des 4 classes de maternelles, en commençant par la leur, bien sûr.

Capture-blog-maternelles

Cela leur laisse beaucoup de temps pour jouer car ils savent plutôt bien utiliser internet !

vendredi 7 juin

Comme dans la classe de Marie-José, les enfants préparent un abécédaire de la ville.

Laurence a constitué un dossier avec 3 photos et 3 fichiers de traitement de texte comportant des tableaux vierges :

  • kiosque
  • lampadaire
  • Vélib

Cette fois, les enfants s’occupent de la fiche du kiosque. il faut écrire la lettre K, insérer l’image, écrire « KIOSQUE » puis son prénom, sans oublier de mettre en forme le texte: en gros et en gras, centré, et en couleur.

Les enfants finissent tous leur fiche et l’enregistrent avant de jouer.

Capture-kiosque-bong vendredi 21 juin

Comme dans la classe de Marie-Josée, l’autre maîtresse de grande section, les enfants ont bien avancé sur leur abécédaire de la ville.

Pour la lettre O, l’institutrice a choisi d’illustrer le mot Olympiades par une image des jeux Olympiques et de faire écrire aux enfants le nom des tours de la Dalle.

Ils doivent donc remplir un tableau sur le logiciel de traitement de texte en recopiant toute la liste des tours, insérer l’image et enregistrer le fichier.

Capture-tours-olympiades-am

Une fois le travail fini, ils jouent pour la dernière fois de l’année avec leurs jeux préférés et disent au revoir aux animateurs de l’EPN.

2011/2012- Marie-José – GS

25 mai 2012

L’école maternelle de la rue du Javelot a été ouverte début 2012, juste derrière l’EPN. Les enfants n’ont donc pas beaucoup de trajet pour venir faire de l’informatique !

Après une initiation sur le logiciel éducatif Gcompris pour apprendre à utiliser correctement la souris et le clavier, les enfants découvrent Tuxpaint, un programme qui permet de peindre sur l’ordinateur.

Jeudi 16 février

Le thème de ette séance est le Moyen-Age, période sur laquelle les enfants travaillent à l’école.

Cet exemple montre l’utilisation de plusieurs outils de Tuxpaint:

  • Le pinceau
  • les tampons (le chateau fort)
  • la baguette magique (l’herbe)
  • l’outil de Texte

Jeudi 15 mars

Les enfants apprennent à utiliser le traitement de texte (Writer). Ils écrivent le mot chateaux, le sélectionnent et le mettent en forme (en gras et en plus grande taille).

Puis ils insèrent une image de chateau placée dans un dossier sur le bureau. Auparavant, ils avaient regardé les 6 images du dossier et retenu le numéro de celle qu’ils préféraient.

Les images ont été trouvées par l’animatrice sur le site Wikimedia Commons.

Jeudi 29 mars

L’animatrice a trouvé sur Wikimedia Commons  une image de squelette qu’elle a divisée en plusieurs morceaux:

  • le crâne
  • le torse
  • le bassin
  • la jambe gauche et la jambe droite
  • le bras gauche et le bras droit

Les enfants insèrent et positionnent ces éléments sur une page dans Writer pour réassembler le squelette complet.

Ils écrivent Le squelette et leur nom puis enregistrent leur travail sur le bureau.

Jeudi 10 mai

L’institutrice a pris les enfants en photo un par un. L’animatrice a utilisé le logiciel Gimp pour découper chaque photo en forme d’ovale encadrant le visage. Ensuite elle les a incorporés dans Tuxpaint sous forme de tampons.

Les enfants doivent retrouver leur visage puis peindre le corps et un bateau. Pinceau et tampons de Tuxpaint sont utilisés alternativement.

Jeudi 31 mai

Dans Gcompris, on trouve un jeu qui permet de réaliser des… dessins animés !

On commence par dessiner le décor à base de rectangles ou de cercles de couleurs. Cette fois, il s’agit de dessiner la plage avec le soleil. Quelques lignes évoquent les rayons. Jusque là, ça ressemble un peu à Tuxpaint.

Ensuite, grâce à l’icône de la voiture, on va chercher le dessin d’un bateau qu’on place à gauche de l’image avec l’outil adapté (la croix verte). C’est la première image de notre animation, donc le tout début de notre dessin animé.

En bas de la fenêtre, il y a la ligne de temps. De toutes petites cases rectangulaires indiquent chaque image de l’animation. Les enfants doivent cliquer sur chaque petite case, qui devient bleue, avancer doucement le bateau, puis cliquer dans la petite case suivante et bouger à nouveau le bateau… et ainsi de suite jusqu’à ce que le bateau soit à droite de l’image.

Une fois cette lente préparation finie, un bouton (en forme de clap de cinéma) permet de lancer le dessin animé, et le bateau avance cette fois tout seul ! On peut même enregistrer l’animation et la rouvrir plus tard dans Gcompris.

Jeudi 14 juin

Les enfants refont le photomontage avec leur tête en photo et le corps en dessin avec Tuxpaint et ajoutent cette fois encore le bateau.

Cette fois-ci, ils ont commencé par écrire une phrase entière, soigneusement recopiée: et me voici avec mon bateau.

Le modèle est en capitales, alors que sur le dessin, le texte est en script.


Les enfants ont gagné en précision et utilisent plus d’outils différents, en particulier l’outil forme pour le corps et l’outil lignes pour les bras et les jambes.